Balcon nu (8)

Je fais maintenant face à la rue et le bout de mon sexe vient  se poser sur la rambarde, en direction de la fenêtre d’où je suis observé. 

Le rideau vient de bouger de l’autre côté de la rue, de s’entrouvrir. Comme si on voulait me donner accès à ce qui se passe derrière la fenêtre. Je le prends comme un encouragement à aller plus loin. Et ma main commence un lent va et vient 

J’ai soudain une pensée étourdissante pour les passants dans la rue en bas qui ne se doutent pas de ce qui se passe plus haut. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s