La lectrice

Elle lit. 

Je n’ai pas le droit de commenter. Pas droit à la parole. Et pourtant ma bouche et ma langue s’agitent. Parce qu’Elle veut jouir avant la fin de Son chapitre. Alors, écrasé par Son divin cul, je La lèche avec toute la dévotion et la détermination dont je suis capable, tandis qu’Elle égrène ses mots avec ça et là quelques syllabes un peu plus accentuées et aiguës.

Ce n’est pas l’histoire qui compte, c’est le chemin qui La mène vers la jouissance. Alors je m’applique. L’accompagner ainsi alors qu’Elle tourne les pages est un privilège, je le sais. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s