Soir

Assis sur mon balcon, je regarde le soir tomber sur les toits qui m’entourent. Les fenêtres en face de chez moi sont toujours closes. Elles ne se sont pas ouvertes de la journée. Je ne saurai donc pas si mes voisins ont eu vent de notre moment d’intimité. Car elle est venue me voir cet après-midi. Et nous avons pu libérer toute la tension sensuelle qui existait entre nous depuis que nous avons commencé à discuter par messagerie. Nos ébats ont été sauvages, explosifs, et nous n’avons rien fait pour étouffer la déflagration. Il nous fallait exprimer la fusion de nos corps. Nous l’avons fait au delà du raisonnable. Mais c’était nécessaire et, finalement, peu importe si notre plaisir est devenu une nuisance pour qui que ce soit. Nous l’avons pris, il n’appartient qu’à nous.

Les derniers rayons du soleil finissent de mourir sur le zinc. Je souris. Elle a été bien cette première fois 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s