Art

Reeta haarajoki 

Devant lui, étalé sur le parquet, ses derniers dessins. De grands idéogrammes qu’il a dessinés au pinceau et à l’encre de façon automatique.

Cela a duré des heures. Jusqu’à ce que sa furie artistique s’apaise.

Il est vidé maintenant. Mais heureux. Il s’est fait un thé et a posé sa tasse vide au milieu de ses œuvres. Cela fait une belle nature morte japonisante trouve-t-il. 

Alors il prend son reflex et immortalise la scène.sous toutes ses coutures. Il imaginera ensuite un texte pour accompagner ses photos.

Son processus créatif est une perpétuelle mise en abyme et il adore ça. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s