L’autrice

Elle avait fait de gros sacrifices mais le jeu en valait la chandelle. Et, même si elle avait plutôt nagé en eaux troubles qu’en eaux vives, elle pouvait maintenant regarder le monde de haut depuis les baies vitrées de son duplex en plein Paris 16ème.

Cet appartement, elle se l’était payé avec les droits de l’adaptation cinématographique de son premier livre, un roman fleuve qui racontait de façon contrapuntique les tribulations d’une princesse géorgienne qui, par amour, avait quitté les ors de son palais de Tbilissi pour les couchettes d’une fumerie d’opium dans le delta du Mékong.

L’histoire ne valait pas tripette, elle le savait. Et elle devait sa réussite à ses talents pour attirer les confidences sur l’oreiller. Le prix en avait élevé, certes. Mais elle avait réalisé son rêve.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s