Voyage (32)

Tempête sous un crâne. L’heure est venue des grandes manœuvres et il ne peut plus se défiler. Alors il parle. 

Il raconte cette relation à distance qui le frustre tout autant qu’il remplit sa vie. Ces photos qu’il fait sous la contrainte et pour lesquelles il doit redoubler de créativité. Il avoue ce trouble qui le prends lorsqu’il s’exhibe ainsi ou quand il joue solitairement sous la douche. 

Elle l’écoute, presque sans mot dire. Mais elle veut voir. Alors il fait défiler sa galerie, soulagé. 

Il n’a plus rien à perdre. Que des plaisirs à retrouver. Avec ou sans elle. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s