Soumission impériale

Mots contraints : Napoléon, cœur, chat, tartempion, table, épée, livre, voiture, nuage. 

Sa bouche relâcha un délicat nuage et, du bout de Son cigare, Elle me fit signe de m’approcher. Je me jetai aussitôt à Ses pieds

— Napoléon pour vous servir Madame !

— Un prénom bien impérial pour quelqu’un voué à me servir. Mais peu importe que tu t’appelles ainsi ou bien Tartempion. En te plaçant sous ma coupe, tu acceptes de perdre tout de ta vie passée. Jusqu’à ton identité. Et, si tu ne me plais plus, je n’aurai aucun scrupule à te renvoyer dans ton caniveau. Le veux-tu toujours mon chat ?

Elle jouait cartes sur table, on ne pouvait le nier. Mon cœur battit un peu plus fort. L’épée de Damoclès d’une disgrâce qui m’éloignerait d’Elle serait un puissant moteur pour que je m’améliore à Ses côtés.

— Je me livre entièrement  à Vous Madame.

— Alors suis-moi jusqu’à ma voiture. Je te ramène chez moi. Tu voyageras dans le coffre bien sûr.

Les choses commençaient fort. J’aimais ça.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s