Voyage (38)

Le déménagement est difficile. Il faut remplir le camion le plus vite et le plus efficacement possible et, à l’approche de midi, il connaît un coup de moins bien.

Magnanimes, ses camarades lui évitent ce voyage et il se retrouve seul dans l’appartement désormais vide.

Pas très longtemps car on frappe à la porte : une voisine vient aux nouvelles.

– Vous avez l’air épuisé. Un café vous ferait du bien. Venez ! 

Elle le prend par l’épaule. À peine un peu trop tendrement. Et l’attire à sa suite. Elle sent bon et dans l’entrebâillement de son chemisier, il distingue un téton nu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s