Un autre voyage (9)

— Votre billet Monsieur. S’il vous plaît.

Il se tortille tant bien que mal pour l’extirper de sa poche sans se retrouver la biroute au vent

— Vous me semblez  bien engoncé, laissez-moi vous aider. Ne faisons pas perdre plus de temps que nécessaire à Mademoiselle.

C’est sa voisine qui, à sa grande stupeur, vient de glisser sa main sous le tissu et l’empoigne à présent.

— Je le tiens je crois. Mais il a l’air coincé dans la doublure. Attendez

Elle le lâche et, dans un mouvement vif, tire sur le tissu.

Le manteau tombe

La contrôleuse ouvre de grands yeux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s