Un autre voyage (13)

Cette pelle phénoménale prend fin et il ouvre les yeux. Pour voir s’avancer vers lui le bassin nu de sa compagne de voyage. Il est orné d’une toison fournie mais, visiblement très bien entretenue.

  • Vous avez eu la bouche fraîche pour vos lèvres du haut, je l’aurai chaude pour les miennes du bas. 
  • Je vous la cède bien volontiers. Et vais perdre de la salive un peu plus bas. Il en aura besoin je crois. 

La femme passe la main derrière sa nuque et plaque son pubis contre son visage. 

Elle sent à la fois la douche et le désir. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s