Frissons

Image Cédric Müller

Tu t’es montrée extrêmement courageuse la dernière fois que nous nous sommes vus. Pas le moindre geste de repli quand je t’ai écartelée aux quatre coins du lit, pas le moindre gémissement , ni avant ni après que je t’ai mis le bâillon boule, et il a fallu que je te bande les yeux pour ne plus y voir la lueur de défi qui en irradiait.

Alors, oui, la  peau de tes fesses s’est hérissée quand j’y ai inséré l’énorme plug d’acier que tu allais porter tout le temps de la séance. Mais c’est la seule faiblesse que tu m’as montrée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s