Ensemble c’est tout

Ils se sont endormis vite. Juste le temps d’un câlin  pour se réchauffer l’un l’autre.

Mais, une fois plongés dans les bras de Morphée, leurs corps se sont cherchés. Comme si, même inconsciemment, leurs peaux se manquaient.

Ont-ils aussi partagé des rêves torrides ? Probablement car, si elle s’est éveillée moite, elle l’a trouvé très rigide dans son dernier sommeil. Dont elle l’a tiré tout doucement par de légers mouvements de ses lèvres sur son gland. 

Puis, une fois qu’il a fini d’ouvrir les yeux, elle l’a chevauché. 

Le café a bouilli. Les tartines ont brûlé. Mais leur bonheur est parfait 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s