Apnée

Les yeux bandés, il est allongé en travers du lit, prêt à l’accueillir. Il bande plus que convenablement et le désir lui fait déjà rouler des hanches. 

Elle n’en a cure ce soir et délaisse sa queue pour venir plaquer son cul sur son visage sans la moindre douceur. Ce soir elle veut jouir en se faisant bouffer et c’est aussi une façon de l’assujettir en contrôlant ses temps de respiration. 

Il n’a pas senti le coup venir et étouffe vite, les doigts crispés dans le drap. Elle le sent et lui accorde une petite goulée d’oxygène avant de lui écraser de nouveau la bouche. 

Ce manège se reproduit plusieurs fois. Il apprend vite et, en apnée, s’efforce à présent de lui provoquer un orgasme dont la fulgurance le libérera.

L’air finit par lui manquer. Il lui mord les lèvres presque jusqu’au sang, ce qui la fait crier alors qu’elle se répand sur lui en l’enserrant un peu plus entre ses cuisses. Est-ce un effet de cette pression ? L’hypoxie ? Il décharge à son tour sur le dos de celle qui, enfin repue, s’apprête à le libérer.

Ils ont gagné tous les deux 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s