La première gorgée de café

Le café n’a pas la même saveur ce matin que les autres jours. Il a aujourd’hui le goût de l’aventure. Celle de mon voyage jusqu’à toi déjà. De ces chemins tortueux mais tellement évidents que j’ai dû emprunter. Mais pas que. Il y a dans cette tasse quelque chose qui me flatte les papilles tout autant que l’ego parce que, comme tu me l’as dit, tu as mis de nous dans l’expresso que tu m’as servi. Et je reconnais la saveur musquée de nos corps, qui se sont aimés la veille, parmi les notes fruitées du blend de printemps que je bois. 

Je souris. Je ne sais pas quand tu as pu recueillir nos fluides mais tu as eu l’audace de les incorporer à ce premier café du jour que je bois au saut du lit. Je te savais généreuse dans tes attentions, je découvre à présent jusqu’où tu peux aller. 

C’est, si je ne m’abuse, la première de tes créations pour moi. Je sais à présent que ce ne sera pas la dernière. Et, rien que pour cela, je ne saurai jamais t’en remercier assez. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s