Sujétion

Elle m’enjambe et vient saisir ma queue afin de la guider vers son entrejambe. Là. Mon gland vient à nouveau au contact de ses petites lèvres, à la seule différence près que, là, je n’ai aucun contrôle sur ce qui va se passer. J’essaie bien de relever mon bassin, impatient de retrouver sa chaleur, mais elle accompagne mon mouvement et se dérobe à moi.

Je gémis de frustration. Elle éclate de rire tout en reprenant sa position.

— Eh bien ! On n’accepte pas d’être mon jouet ? On se rend enfin compte du fait que c’est moi qui décide ?

Elle me maîtrise de ses mains appuyées sur mon torse qu’elle griffe doucement. Je me sais à présent vaincu. Mais ne le suis-je pas depuis le début ? Même lorsque c’est moi qui l’ai chevauchée, n’était-ce pas elle qui menait la danse ? Du regard, je lui avoue mon entière capitulation. Elle l’accepte et, tout doucement, s’empale sur moi jusqu’à faire toucher ses fesses sur le haut de mes cuisses. 

Elle marque un temps d’arrêt.

— Je te sens tellement mieux là

Puis elle remonte, tout aussi lentement . Avant de se laisser retomber de tout son poids. Et de recommencer. Elle va à son rythme maintenant, et seuls son souffle qui devient un peu plus anarchique et ses ongles qui s’enfoncent un peu plus dans ma chair m’indiquent qu’elle est proche de l’orgasme. Je le suis moi aussi. Mais je ne peux pas me permettre de me rendre avant elle. J’ai compris mon rôle et je dois le jouer jusqu’au bout

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s