Possession 2

Un bruit de voix se fait soudain entendre : mes voisins viennent de faire leur apparition dans leur jardin. Et ils ne pourront très certainement pas ignorer les gémissements de plaisir qu’elle s’est mise à émettre. Je lui attrape les hanches pour essayer de lui faire cesser ses mouvements tout en roulant de grands yeux effrayés pour lui faire comprendre que nous pouvons désormais être entendus. 

Elle s’interrompt, me fixe un instant et me fait un clin d’œil entendu avant de porter sa bouche à mon oreille.

— Il faut être plus discret tu crois ? Il va falloir que tu me bâillonnes dans ce cas.

Elle l’a murmuré. J’ai pourtant cru percevoir de la malice dans son intonation. Ce qui me laisse quelque peu perplexe : où veut-elle donc en venir ?

Je n’ai pas à réfléchir très longtemps. Elle écrase aussitôt sa bouche sur la mienne tandis que son bassin reprend ses va et vient sur mon sexe, d’abord plus doucement puis de plus en plus vite. J’en viens à bénir le bon sens qui m’a fait choisir un mobilier de jardin, certes plus cher à l’achat, mais qui se montre d’une robustesse et d’une discrétion sans égales malgré nos ébats. 

Elle pousse à présent de drôles de miaulements. Notre fougueux baiser prend alors tout son sens : Elle y étouffe l’expression de sa jouissance tandis que je la sens couler le long de ma hampe. 

Foudroyée par son orgasme, elle s’écroule sur moi. Je la sens encore pulser sur ma verge tandis qu’elle me picore de baisers d’oiseau.

— Merci. Ton tour va venir.

Elle l’a dit dans un souffle lourd de promesses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s