Jeux de plage

Je suis allé tôt à la plage, pour pouvoir en profiter avant le débarquement de la foule des vacanciers et éviter les grosses chaleurs. Je peux donc poser ma serviette à plusieurs dizaines de mètres de mes voisins les plus proches, ce qui convient parfaitement à mon caractère peu sociable. 

Un voile de nuages adoucit la lumière du soleil et il fait encore assez bon. Je profite du moment entre baignades et lecture jusqu’à ce qu’un couple vienne se mettre à proximité. Je râle intérieurement : avec toute la place qu’il y a, ils auraient pu se mettre plus loin. Mon regard s’attarde cependant sur eux. Ils portent une jolie quarantaine et, sans être des athlètes, je les trouve vraiment bien gaulés tous les deux. Elle a des seins lourds et des hanches voluptueuses que soulignent une taille étonnamment fine malgré son petit ventre, lui des pectoraux bien dessinés surplombant un début de bedaine qu’il porte plutôt bien. Mais il y a autre chose qui me pousse à les mater. Leurs maillots de bain font en effet un service minimum. On peut pratiquement les résumer à des cache sexes bien échancrés sur les hanches et je me dis que s’ils sont proches de moi c’est pour me proposer un échange voyeur exhibitionnistes mais qu’ils préfèrent ne pas être trop dérangés. Ils ne multiplient pourtant pas les poses provocantes, ils évoluent avec un naturel très légèrement impudique que je trouve particulièrement excitant.

J’en prends soudain plein les yeux, alors qu’ils jouent aux raquettes, lorsque le soleil déchire le voile nuageux. Est-ce moi qui ai rêvé ? Un éclat carmin à jailli des fesses de la femme, comme si elle avait un rubis enchâssé dedans. Un examen plus poussé qu’aide la luminosité devenue presque aveuglante me le confirme : elle porte un rosebud, de belles dimensions si j’en crois la taille de la pierre et cette révélation me rend rêveur. Elle est probablement venue sur la plage avec et, depuis tout ce temps, fait toutes sortes d’activités sans jamais le perdre. Je me dis qu’elle a une maîtrise impressionnante de sa musculature interne et que les sensations en elle doivent être décuplées. 

Nouvel éclair. Bleu. Il vient de lui cette fois. Ça tourne au délire. Ils sont donc tous les deux pénétrés par un plug et font comme si de rien n’était. Cela ne les rend que plus attirants et j’ai une envie folle d’aller leur parler, que je réfrène en me disant qu’il ne faut probablement pas troubler leur jeux. Qui prennent fin lorsque la marée des touristes finit par déferler sur le sable. Ils se rhabillent, plient leurs affaires et disparaissent en direction du parking. Je continue cependant à regarder, un peu à regrets, leur place désormais vide et quelque chose finit par attirer mon attention. Il me semble qu’ils ont oublié quelque chose. Je me lève et vais voir. Presque complètement enterré, il y a un jouet que j’imagine identique aux leurs. Je tire dessus. Il y est attaché une carte. Deux prénoms, un numéro de téléphone et une question qui tient en deux mots : à bientôt ?

Je souris je viens de trouver mes premiers camarades de vacances 

Une réflexion sur “Jeux de plage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s