Faites ce que je dis, pas ce que je fais

Elle n’en sait toujours rien…

Si seulement sur moi bien plus elle en savait,

Y compris de mon cœur les plus ardents secrets,

Laisserait elle donc ce dernier panteler ?

Vaincu par tous ses charmes et aussi son esprit

Il est de mon devoir de cesser ces non dits

Et de lui avouer combien je suis épris

Publicités

Mieux vaut tard que jamais

Commencé en 1992, fini en 2017

Celle qui, jour et nuit, habite mes pensées

Après ce qui s’est dit ces dernières journées

Rien de ce que j’éprouve elle ne peut ignorer

Oh aime moi aussi oh toi mon adorée


Le sort voulut hélas qu’elle ne répondit pas

Ignorant mon amour jusques à son trépas.

N’y avait il donc alors rien d’autre à espérer

Et fuir cette donzelle aussi peu inspirée ?