#ecriturecontrainte2018 (51)

Avec des mots rares

Pourquoi, alors qu’il ne s’agissait, au début, que de bacchanaliser, m’a-t-il fallu m’énamourer de ta personne ? Rien n’était prévu à la base pour que tu m’encapriches. Mais les fait sont là. Dès potron-minet je suis là ta porte, à naqueter, guetter ne fût-ce qu’un signe de ta part, à scruter la moindre notification sur mon smartphone

Je suis prêt à tout pour toi mon bijou dussè-je mettre en œuvre toute sorte de machinules pour te prouver ma dévotion.

Hélas, tu n’en as cure et me voilà contraint de me brandiller en maudissant la tartitude d’une éventuelle réponse de ta part

Une réflexion sur “#ecriturecontrainte2018 (51)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s