Un autre voyage (28)

Elles viennent ensuite l’embrasser chacune à son tour. Il aime tout autant le goût de sa queue que celui de son cul mêlés à leur salive et au champagne et se dit que, probablement, il ne les aurait pas appréciés de la même façon en d’autres circonstances. 

Il n’a pas le temps de réfléchir plus. Si ces baisers ont été un instant de répit dans les douces tortures qu’il subit, les deux femmes se remettent à l’ouvrage. 

La voyageuse presse  ses testicules

La contrôleuse fait balancer son poignet le long de sa queue. 

Il vibre. Et va entrer en résonance. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s